Esta es la elegante portada de la edición francesa de Don de lenguas que Editions du Seuil publicará a mediados de septiembre en su colección Seuil Policiers con el título La mort entre les lignes. La traducción es de Isabelle Gugnon.

Y porque suena tan bonito, el texto descriptivo en francés:

“Barcelone, 1952. Quelques semaines avant le Congrès eucharistique, le régime veut montrer la ville sous son meilleur jour. L’assassinat d’une grande bourgeoise risque de faire tache, et les autorités décident de jouer la transparence : l’enquête, confiée à un inspecteur acariâtre, sera couverte par la presse. L’occasion pour Ana, journaliste débutante à La Vanguardia, de faire ses preuves. Ayant flairé une piste – de mystérieuses lettres découvertes chez la victime – qui contredit la version officielle, elle sollicite l’aide de sa cousine Beatriz, universitaire philologue mise sur la touche pour cause d’opinions politiques subversives. Ses connaissances littéraires et linguistiques, alliées à la sagacité d’Ana, entraînent une série de révélations impliquant des personnalités influentes de la société barcelonaise. Dans un contexte hostile, où évoluent fonctionnaires corrompus, policiers violents, prostituées et voleurs au grand cour, l’intrigue se déroule avec une complexité délectable, et des dialogues d’un humour communicatif.”